Les communiqués de presse

Retrouvez ici l’ensemble des communiqués de presse publiés par les élus du groupe CRC.

Lire la suite

La France doit s’opposer à la politique criminelle et répressive du gouvernement israélien

Manifestants palestiniens abattus -

Par / 14 mai 2018

Ce 14 mai, alors qu’est inaugurée l’ambassade des États-Unis à Jérusalem comme l’avait annoncé Donald Trump le 6 décembre, au moins 41 Palestiniens ont été abattus dans la Bande de Gaza à l’heure où ces lignes sont écrites. En effet, alors que des milliers de Palestiniens s’étaient réunis à la frontière israélienne pour protester contre cette décision de Washington, les soldats israéliens ont répondu à quelques jets de pierres et feux de pneus par des tirs de snipers et d’artillerie.

Comme cela était prévisible, la décision des États-Unis a encore aggravé les tensions entre le pouvoir israélien et les Palestiniens réprimés toujours plus durement par le gouvernement israélien. Il s’agit d’une nouvelle escalade après la répression des manifestations organisées dans le cadre de la « Marche du retour » ayant fait une trentaine de morts et plusieurs milliers de blessés.
Cette situation de violence et d’oppression permanentes ne peut que générer toujours plus de violence, éloignant dans le même temps toute perspective de paix.

Et une nouvelle fois, outre l’attitude d’un État enfreignant le droit international depuis plusieurs décennies, c’est le silence assourdissant de la France et de la communauté internationale en général qui prédomine.

Il est grand temps que la France retrouve sa voix et condamne fermement les infractions répétées du gouvernement de droite-extrême israélien au droit international en matière d’occupation des territoires palestiniens, d’atteintes aux droits humains des Palestiniens et d’utilisation de la force armée sans retenue contre des populations civiles.

Les sénatrices et sénateurs communistes condamnent une nouvelle fois la décision de Donald Trump de donner son plein accord à la politique belliqueuse de Benyamin Netanyahou ainsi que le silence et le laisser-faire de la France, de la communauté internationale et de l’Europe qui elle, continue de renvoyer dos à dos les deux parties sur les attaques contre des civils par l’armée israélienne.

Ils rappellent par ailleurs leur engagement total pour la résolution pacifique du conflit israélo-palestinien, dans le respect des deux peuples et de leurs territoires. Pour ce faire, ils demandent au gouvernement de la France de reconnaître enfin un État palestinien. La violence d’aujourd’hui indique que l’heure est venue pour notre pays de prendre ses responsabilités.

Les derniers communiqués

Les communiqués de presse Un affront pour la République

Visite officielle du président du Parlement ukrainien - Par / 11 juin 2018

Les communiqués de presse Fraude et évasion fiscale : le Sénat rate le coche

Proposition de résolution pour une Conférence des parties de la finance mondiale - Par / 8 mars 2018

Les communiqués de presse Un point gagnant pour les retraités agricoles

Adoption en commission de la proposition de loi visant à assurer la revalorisation des pensions de retraite agricoles - Par / 21 février 2018

Administration