Tribunes libres

Parues dans la presse ou dans le journal du groupe, retrouvez ici les tribunes libres signées par les membres du groupe CRC.

Lire la suite

Les enjeux du scrutin pour le groupe CRCE

Élections sénatoriales -

Par / 25 septembre 2020
https://youtu.be/I5koP9FY2HE
Les enjeux du scrutin pour le groupe CRCE

À l’issue des élections sénatoriales qui se tiennent ce dimanche 27 septembre, la seconde chambre du Parlement sera renouvelée par moitié, comme c’est le cas depuis 2011 tous les trois ans. 172 sièges sont en jeu lors de ce scrutin dans 58 départements métropolitains, les départements dont le numéro est compris entre 01 (Ain) et 36 (Indre) et entre 67 (Bas-Rhin) et 90 (Territoire de Belfort) ; 1 département d’outre-mer, la Guyane ; et 4 collectivités d’outre-mer : Wallis et Futuna, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Polynésie française. Les sénatrices et sénateurs sont élus pour 6 ans au suffrage universel indirect par un collège de grands électeurs composé à 95 % de conseillers municipaux.

Pour ce qui le concerne, le groupe CRCE est assuré de son maintien : seuls 3 de ses membres, sur un total de 16, sont renouvelables, alors que la constitution d’un groupe exige de réunir au moins 10 élus.

Comme le souligne Éliane Assassi, sa présidente, renforcer le groupe CRCE à l’occasion de ces élections, c’est donner plus de force à un groupe qui, en défendant des politiques alternatives au libéralisme, se veut être le porte-voix de nos concitoyens et le relais des élus locaux.

En Seine-Maritime, Céline Brulin devrait en principe retrouver son siège.

Dans les Côtes-d’Armor, Gérard Lahellec devrait succéder à Christine Prunaud, qui a fait le choix de ne pas se représenter.

Dans le Var, Pierre-Yves Collombat, rattaché divers gauche au groupe et ancien membre du groupe RDSE, ne se représente pas. Étant donné la configuration politique de ce département, il est très peu probable qu’un sénateur communiste puisse lui succéder.

Dans les Bouches-du-Rhône, Jérémy Bacchi, à la tête d’une liste de large union faisant suite à la victoire du Printemp Marseillais, devrait être élu, ce qui permettrait au groupe CRCE de retrouver un siège dans ce département.

Sans optimisme béat, il est enfin possible d’espérer une ou deux bonnes surprises qui permettraient au groupe CRCE de s’étoffer légèrement. Premiers résultats à partir de 17 h 30 ce dimanche, verdict complet dans la soirée.

Les dernieres tribunes

Tribunes libres Face à la politique libérale d’Emmanuel Macron, une autre voie est possible

Déclaration politique du groupe Communiste Républicain Citoyen et Ecologiste - Par / 6 octobre 2020

Tribunes libres Face à la crise démocratique, quelle révolution constitutionnelle ?

Interventions des participants au colloque organisé le 5 mars au Sénat - Par / 12 mars 2018

Tribunes libres C’est l’Amérique

Trump, Obama, Clinton, Sanders... - Par / 11 novembre 2016

Tribunes libres Pourquoi nous refusons l’austérité

Lettre ouverte des membres du groupe CRC - Par / 28 novembre 2012


Bio Express

Pierre Ouzoulias

Sénateur des Hauts-de-Seine
Membre de la commission de la Culture, de l'éducation et de la communication, membre de l'office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques
Elu le 24 septembre 2017
En savoir plus
Administration