dossier Patrimoine national, la SNCF n’est pas à vendre

Servir la finance ou l’intérêt général ? Pour les libéraux du gouvernement comme de la Commission européenne, le transport ferroviaire se résume à une activité marchande, qui doit enfin être soumise à la logique impérieuse du profit, quitte à en finir avec sa mission historique de service public. C’est le sens profond de la réforme de la SNCF engagée par Emmanuel Macron et sa majorité. Une réforme qui prépare de fait le démantèlement et la privatisation de l’opérateur historique. Selon nous, le train relève au contraire de l’intérêt général. Il nécessite un système d’exploitation modernisé, unifié, public, sur un réseau unique, pour garantir une offre cohérente et performante, ainsi qu’une péréquation à l’échelle nationale.

oui={oui}|oui) Télécharger le fichier en PDF Télécharger

Avec le soutien de la droite et des centristes, le Président des riches livre le service public ferroviaire à la logique marchande

Les communiqués de presse

Nouveau pacte ferroviaire

Par / 5 juin 2018
Aujourd’hui, la droite sénatoriale et les partisans de la majorité présidentielle ont adopté le projet de loi pour un « nouveau pacte ferroviaire ». Les sénatrices et sénateurs du groupe CRCE ont voté contre ce projet de loi qui livre au privé ce secteur d’intérêt général, structurant pour l’aménagement du territoire et ouvre la voie à la privatisation future de l’opérateur historique. Ce texte porte le risque de la création de nouveaux déserts ferroviaires en subordonnant le droit à la mobilité à la rentabilité financière pour les opérateurs. Éliane Assassi, au nom du groupe CRCE, dans son intervention a (...) Lire la suite

Cela fait vingt ans que le réseau souffre de sous-investissement

Nouveau pacte ferroviaire : article 2 bis

Par / 31 mai 2018
Monsieur Karoutchi, je partage complètement le bilan que vous avez dressé, mais, encore une fois, je ne vois pas par quel miracle (...) Lire la suite

Le Haut Comité du système de transport ferroviaire est une instance nationale extrêmement importante

Nouveau pacte ferroviaire : articles additionnels après l’article 1er ter

Par / 31 mai 2018
Cet amendement est quasiment identique à celui que notre collègue vient de soutenir avec brio. Je confirme à M. le rapporteur que le (...) Lire la suite

Les autres articles du dossier

Administration